L’enseignement supérieur dans l’Arc jurassien franco-suisse

L’OSTAJ publie une analyse thématique portant sur l’enseignement supérieur dans l’Arc jurassien franco-suisse, les statistiques montrent que l’enseignement supérieur dans l’Arc jurassien franco-suisse propose une offre attractive et ancrée dans le territoire.

Avec une hausse de plus de 7'000 étudiants en cinq ans, les établissements d’enseignement supérieur de l’Arc jurassien affichent une belle attractivité. Parmi les 78'000 étudiants qui y sont formés, plus d’un tiers suivent une formation de type « sciences et techniques », en lien avec la vocation économique et industrielle du territoire. L’Arc jurassien présente également, un panel varié de filières et de type de formations avec des effectifs qui ne cessent d’augmenter. En tout, ce sont 18 000 diplômes qui sont délivrés chaque année.  

Par ailleurs, la provenance des étudiants inscrits dans les établissements supérieurs côté suisse est plus diverse que dans la partie française. Un constat qui s’explique par la renommée et la diversité de l’offre des hautes écoles suisses qui attirent ainsi près de 30% d’étudiants venant de l’étranger, grâce notamment à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).


Portraits des territoires de l’Arc jurassien franco-suisse

La CTJ a mis en place en 2016 un nouveau cadre stratégique basé sur un état des lieux de cet espace et de ses quatre territoires de coopération identifiés le long de la frontière. Afin d'accompagner la mise en œuvre de cette stratégie, l'OSTAJ se saisit de la question et publie aujourd'hui les portraits statistiques de ces quatre territoires. Ces fiches permettent à la fois d'objectiver et d'individualiser les territoires afin de pouvoir cibler au mieux les actions transfrontalières à mener dans le cadre de la stratégie 2016-2020 de la CTJ.

Portraits des territoires de l’Arc jurassien franco-suisse

__________________

L'offre de soins dans l'Arc jurassien

Médecins généralistes ou spécialistes, pharmacies, dentistes, établissements hospitaliers : une offre de soin très complète est présente dans l'Arc jurassien. La densité médicale est conforme aux densités nationales pour les médecins, plus élevée pour les dentistes. Toutefois, les zones les plus rurales, où la population est parfois âgée, sont moins bien équipées, l'offre médicale se concentrant dans les zones les plus urbanisées. Ces constats sont tirés de la nouvelle étude de l'OSTAJ  sur l’offre de soins dans l'Arc jurassien franco‐suisse. Un autre constat commun de part et d'autre de la frontière est celui du vieillissement du corps médical.

Lien vers la publication "Offre de soins dans l'Arc jurassien"

________________________

Accès rapide


Nouveau périmètre d’étude de l’Observatoire

L'Arc jurassien est une région franco-suisse au cœur de l'Europe qui s'étend sur 300 km entre le Rhin au nord, le Rhône et les Alpes au sud. Depuis 2016, suite à la réforme territoriale française, le périmètre d’étude de l’OSTAJ a été adapté et couvre désormais le territoire de la Conférence TransJurassienne (CTJ). Pour la partie française, il s’agit de trois départements frontaliers de la région Bourgogne-Franche-Comté : Doubs, Jura et Territoire de Bel­fort. Pour la partie suisse, le périmètre couvre les cantons de Vaud, Neuchâtel, Jura ainsi que la partie nord du canton de Berne (Jura bernois, Bienne, Seeland). L’expression « Arc jurassien suisse / Arc jurassien français » est utilisée pour désigner respectivement la zone observée en Suisse et en France.