Le marché du travail dans l’Arc jurassien en 2016

Pour la deuxième année consécutive, l’OSTAJ publie une note conjoncturelle sur le marché du travail. Cette dernière étudie les évolutions de l’emploi, du travail frontalier et du chômage dans l’Arc jurassien de part et d’autre de la frontière au cours de l’année 2016.

Hausse de l’emploi : L’emploi augmente en 2016 dans l’ensemble de l’Arc jurassien. Cette hausse concerne les trois départements français (Territoire de Belfort, Doubs et Jura) où elle est portée par l’emploi intérimaire tandis que l’industrie et la construction réduisent leurs effectifs. La situation est plus contrastée en Suisse, où la croissance des emplois du secteur tertiaire compense le repli observé dans les emplois industriels. 

Le travail frontalier ralentit : Fin 2016, plus de 32 100 actifs de l’Arc jurassien français travaillent dans l’Arc jurassien suisse. Ce nombre de frontaliers est quasi stable en 2016, après plusieurs années de croissance ralentie. Il est même en baisse dans le canton de Neuchâtel où l’industrie horlogère réduit ses effectifs. À l’inverse, il continue d’augmenter dans le canton de Vaud.

Chômage : des évolutions contrastées : Le nombre de chômeurs diminue en 2016 dans l’Arc Jurassien. Côté français, la baisse du chômage concerne surtout les jeunes qui ont bénéficié de différents dispositifs visant à faciliter leur insertion professionnelle, comme les contrats aidés. À l’inverse, le nombre de seniors au chômage continue d’augmenter. Les trois départements français sont concernés par ces évolutions. Le taux de chômage reste toutefois élevé dans le Territoire de Belfort.

Côté suisse, le taux de chômage reste à un niveau inférieur au taux français mais affiche une augmentation annuelle dans les quatre cantons concernés.

Le marché du travail dans l’Arc jurassien en 2016

__________________

L'offre de soins dans l'Arc jurassien

Médecins généralistes ou spécialistes, pharmacies, dentistes, établissements hospitaliers : une offre de soin très complète est présente dans l'Arc jurassien. La densité médicale est conforme aux densités nationales pour les médecins, plus élevée pour les dentistes. Toutefois, les zones les plus rurales, où la population est parfois âgée, sont moins bien équipées, l'offre médicale se concentrant dans les zones les plus urbanisées. Ces constats sont tirés de la nouvelle étude de l'OSTAJ  sur l’offre de soins dans l'Arc jurassien franco‐suisse. Un autre constat commun de part et d'autre de la frontière est celui du vieillissement du corps médical.

Lien vers la publication "Offre de soins dans l'Arc jurassien"

________________________

Forum 2016 - L’OSTAJ : bilan et perspectives

fin de dresser le bilan d'une décennie d'études au service de la coopération transfrontalière, l'Observatoire Statistique Transfrontalier de l'Arc Jurassien fait le bilan de ses activités et lance une réflexion sur ses perspectives et son rôle dans le développement régional de l'Arc jurassien franco-suisse. Une conférence-débat réunissant les acteurs politiques, économiques et institutionnels s'est tenue le 7 septembre 2016 à Pontarlier, notamment avec la participation de Jean-Nathanaël Karakash, président du conseil d'Etat neuchâtelois, président d'arcjurassien.ch, Liliane Lucchesi, conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté déléguée aux relations franco-suisses, et Eric Pierrat, secrétaire général pour les affaires régionales. A cette occasion, l'OSTAJ présente deux nouvelles analyses :

Arc jurassien : 30 ans d’évolution

La fiche retrace les grandes tendances de l'Arc jurassien franco-suisse durant les 30 dernières années. Cette publication, qui marque les trente ans de la Conférence TransJurassienne (CTJ), revient sur les évolutions démographiques et les mutations économiques qu'ont connues la population et l'emploi dans ce territoire. Elle comprend de nombreuses cartes et tableaux commentés avec une mise en perspective sur le long terme et les inflexions les plus récentes.

Arc jurassien : 30 ans d'évolution

 ________________________

Accès rapide


Nouveau périmètre d’étude de l’Observatoire

L'Arc jurassien est une région franco-suisse au cœur de l'Europe qui s'étend sur 300 km entre le Rhin au nord, le Rhône et les Alpes au sud. Depuis 2016, suite à la réforme territoriale française, le périmètre d’étude de l’OSTAJ a été adapté et couvre désormais le territoire de la Conférence TransJurassienne (CTJ). Pour la partie française, il s’agit de trois départements frontaliers de la région Bourgogne-Franche-Comté : Doubs, Jura et Territoire de Bel­fort. Pour la partie suisse, le périmètre couvre les cantons de Vaud, Neuchâtel, Jura ainsi que la partie nord du canton de Berne (Jura bernois, Bienne, Seeland). L’expression « Arc jurassien suisse / Arc jurassien français » est utilisée pour désigner respectivement la zone observée en Suisse et en France.